Airbnb : Attention aux arnaques !

Airbnb : Attention aux arnaques !

Les escrocs sur Internet sont toujours intéressés par votre argent, et la chasse est particulièrement bonne pendant les vacances. Même si les compagnies aériennes et les hôtels augmentent les prix de façon considérable, tout est vite complet, et les voyageurs de dernière minute consultent désespérément les sites de voyage dans l’espoir de trouver un logement, ou des billets d’avion, à un prix raisonnable.

Nous ne voulons pas laisser entendre que les escrocs qui décident de s’en prendre aux voyageurs ont la vie facile. Pour réussir, ils doivent tromper un nombre considérable de personnes, et donc publier et gérer efficacement et simultanément un nombre incalculable de publicités et d’annonces frauduleuses. Cette année ils ont un tout nouvel outil puissant à leur disposition : Land Lordz.

Les arnaques sur Airbnb sont de plus en plus automatiques et importantes grâce à un abonnement Land Lordz

Qu’est-ce que Land Lordz ?

Land Lordz est un abonnement pour les escrocs. Il permet d’automatiser la création et la gestion d’annonces frauduleuses d’hébergements, et de concevoir de fausses pages professionnelles qui ressemblent énormément au site Internet Airbnb. Pour le moment, cette arnaque n’a été détectée que sur Airbnb, même si nous pensons que d’autres sites de voyage connus pourraient être ajoutés à la liste dans le futur.

Le paquet de base coûte 550 dollars par mois. À ce prix, le malfaiteur peut gérer plus de 500 fausses annonces en même temps et interagir avec 100 invités qui vont bientôt être arnaqués.

À quoi ressemble l’arnaque ?

Les cybercriminels profitent de Land Lordz pour créer et publier des offres de logement alléchantes sur Airbnb, et utilisent généralement des noms et images d’annonces légitimes. L’annonce présente plusieurs commentaires positifs par défaut laissés par de fausses personnes, évidemment. Chaque offre insiste sur le fait que le paiement sera effectué sur Airbnb, ce qui est la procédure normale, et assure ainsi une certaine protection au client, et lui garantit qu’il peut demander le remboursement s’il n’est pas satisfait.

Il est normal de contacter l’hôte pour avoir plus de renseignements lorsque l’annonce semble trop belle pour être vraie, surtout en comparaison avec les autres résultats. La réponse immédiate de l’hôte inclut un lien qui redirige l’utilisateur vers un site Internet qui n’a rien à voir avec Airbnb. Le site a été si bien conçu qu’il ressemble au vrai site Internet Airbnb. La fausse page vous encourage à vous identifier.

Vos identifiants sont envoyés aux escrocs dès que vous vous connectez. Ce n’est pas tout. N’oubliez pas que le service Land Lordz permet aux malfaiteurs de conserver un registre de tous les messages échangés avec leurs potentielles victimes. De plus, ils leur demandent de verser immédiatement un acompte ; pas d’acompte, pas de réservation. Il ne fait aucun doute que vous ne recevez plus aucun message après avoir effectué le virement.

Comment éviter ce genre d’attaques sur les sites de voyage

  • Doutez des offres attrayantes. Si une offre semble être trop belle pour être vraie alors il s’agit sûrement d’une arnaque. Pour savoir comment éviter les mauvaises surprises, voire pire, nous vous conseillons de lire l’article que nous avons publié sur les dangers actuels lorsque vous organisez vos vacances.
  • Méfiez-vous si votre futur hôte vous demande de suivre un lien. Faites d’autant plus attention s’il vous demande de verser un acompte.
  • Vérifiez toujours l’adresse qui figure dans la barre du navigateur pour être certain que vous êtes sur le bon site. Utilisez un gestionnaire de mots de passe fiable: si le mot de passe ne se saisit pas automatiquement lorsque vous vous connectez sur la page, alors il s’agit probablement d’un faux site Internet.
  • Ayez toujours un antivirus de confiance afin de recevoir une alerte lorsque vous suivez un lien qui vous redirige vers un site malveillant d’hameçonnage ou autre.

Source: Antivirus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *