Des applications effrayantes sur Google Play…

Des applications effrayantes sur Google Play…

Jane, la mère de Samantha, âgée de sept ans, était dans la pièce voisine quand elle a entendu une voix horrible provenant du smartphone avec lequel sa fille jouait. Elle est venue en courant alors que la voix continuait : « Tu as l’air d’avoir peur, c’est un couteau que tu as entre les mains ? Tu es un peu nerveux ? Le couteau n’arrangera pas tes affaires quand il sera planté dans ton cœur ! ».

Il se trouve que Samantha avait téléchargé des jeux sur Google Play et que l’un d’entre eux était une application parodique où l’enfant recevait des « appels » de personnages du célèbre dessin animé Blaze and the Monster Machines (qui est classée pour enfants à partir de 3 ans). Cependant, au lieu de gentils personnages parlant de sciences à l’enfant, l’application a lu l’enregistrement de Slappy, le méchant de la série d’épouvante Chair de poule de R.L. Stine (le film basé sur les livres était recommandé pour un public à partir de 12 ans).

Jane a enregistré ce qu’elle avait entendu dans l’application et a posté une vidéo sur YouTube pour avertir les autres parents. Google a immédiatement retiré l’application de sa boutique en ligne.

Ces derniers temps, il y a eu une recrudescence de cas de grandes plateformes ayant du mal à maîtriser la modération des contenus. Des vidéos de YouTube montrent des versions violentes de personnages de dessins animés qui ont des conduites autodestructives (comme une vidéo de Peppa Pig buvant de l’eau de Javel), et l’application de streaming vidéo Periscope expose souvent les enfants à des contenus inappropriés. Google Play reçoit une quantité immense de nouvelles applications chaque jour, et les modérateurs ne peuvent pas vérifier tout ce qui s’y passe.

Mais la grande quantité de contenu n’est pas une excuse, selon les parents inquiets. Les parents eux-mêmes n’ont pas nécessairement le temps de modérer tout ce que leurs enfants voient. La solution de facilité consiste à juste donner à l’enfant un smartphone ou une tablette. L’exemple de Jane ci-dessus montre que même les enfants qui recherchent des divertissements appropriés peuvent tomber par hasard sur un contenu totalement inadéquat pour leur âge (ou pour n’importe quel âge, d’ailleurs).

Que peut-on faire pour éviter les mauvaises surprises ?

Pour commencer, ne laissez pas un enfant seul avec une tablette ou un smartphone qui a accès à des ressources avec du contenu créé par des utilisateurs (par exemple, YouTube). Internet est un très mauvais baby-sitter.

  • Limitez la capacité des enfants à installer des applications et des jeux sans supervision. Apprendre à installer des applications et à trouver du contenu est très facile, surtout pour les jeunes nés à l’époque du numérique ; établissez donc des restrictions en utilisant une application de contrôle parental comme Kaspersky Safe Kids.

Si vous avez vraiment besoin d’occuper votre enfant pour une heure ou deux et que vous n’avez rien d’autre qu’Internet, laissez tomber YouTube et téléchargez un dessin animé vous-même, ou utilisez un service de streaming qui ait une section réservée aux enfants et paramétrez-le pour que votre enfant reste dans cette section

Source: Antivirus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *