Kaspersky au Paris Peace Forum 2019

Kaspersky au Paris Peace Forum 2019

L’occasion pour nos équipes de poser leur pierre à l’édifice, en évoquant notamment plusieurs priorités, dont le rétablissement de la confiance et de la transparence dans le cyberespace, pour un internet plus sûr, vecteur de paix pour tous les utilisateurs.

PARIS, FRANCE - NOVEMBER 12: Eugene Kaspersky and Jean-Baptiste Lemoyne attend a Cyber Security panel at the PPF. The Paris Peace Forum (PPF) is a global platform for governance projects. Kaspersky is one of the main partner of this high-level-conference at Grande Halle de La Villette on November 12, 2019 in Paris, France. (Photo by Pascal Le Segretain/Getty Images for Kaspersky )

La Paix dans le monde est un vaste sujet qui a traversé nos époques comme une chimère inatteignable. Pour beaucoup, évoquer la paix dans le monde n’est rien autre qu’une posture, tant il semble difficile d’y parvenir. Et pourtant, les initiatives pour y contribuer sont nombreuses. Et beaucoup d’éléments et de domaines s’y rattachent.

Des organisations provenant de la planète entière étaient ainsi présentes à Paris pour le Forum de Paris pour la Paix pour mettre en avant leurs solutions pour un futur meilleur. Une très belle initiative française réunissant 44 chefs d’Etat et de gouvernement, des acteurs publics, académiques, ONG, entreprises et société civile venus de tous les continents autour d’un projet humaniste : paix, stabilité et sécurité aux 4 coins du monde. « La paix comprend toutes les solutions qui concourent à faire baisser les tensions internationales : la coopération qui atténue la concurrence pour les ressources rares, les institutions qui canalisent les rivalités de puissance et administrent les biens publics mondiaux, la justice qui apaise les rancœurs et la régulation qui répond aux nouveaux abus de pouvoir ou aux inégalités », peut-on lire sur le site dédié du PPF. Ainsi, au détour des allées de la Grande Halle de la Villette, on pouvait découvrir des projets environnementaux (reforestation, nouvelles énergies) mais également des initiatives éducatives à destination des populations les plus pauvres, ou encore des associations luttant pour le respect des Droits de l’Homme.

Kaspersky, la Paix, la confiance et la transparence

De notre côté, nous intervenions bien évidemment sur le volet « Nouvelles Technologies », et comment faire face aux nouveaux défis inhérents à notre époque. Protéger nos systèmes d’infrastructures critiques, nos données personnelles, sont les défis d’aujourd’hui.

A l’occasion de la 2eme édition de ce Forum, Kaspersky a mis en avant son initiative de transparence globale, dans laquelle nous mettons, notamment, notre code source à disposition, et où nous localisons toutes les données récoltées par nos produits dans des serveurs indépendants, localisés dans différents pays.

Nous en avons profité pour vous présenter notre quatrième centre de transparence qui devrait ouvrir ses portes à São Paulo, au Brésil, en janvier 2020. Ce sera le premier en Amérique latine, suite à l’inauguration de nos centres de transparence européens à Madrid et Zurich, mais aussi en Asie-Pacifique à Cyberjaya, en Malaisie. Ce nouveau centre reflète notre engagement en faveur de la transparence et la confiance, et cherche à démontrer que nous pouvons gérer rapidement et efficacement n’importe quel problème de sécurité.

Bienvenue dans le futur

Ayant été une des premières entreprises à soutenir l’Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace, ce fut un honneur de présenter ces mesures lors du Paris Peace Forum 2019. Notre CEO et fondateur Eugène Kaspersky a eu le privilège d’échanger une poignée de mains et quelques mots avec le Président français, Emmanuel Macron, symbole fort d’une volonté de multilatéralisme sur ces sujets.

A la fin de cet événement, les 10 plus beaux projets/initiatives ont été sélectionnées. Parmi lesquelles : Ultra-Poor Graduation Initiative – BRAC USA (@BRACworld), Rapid Response Mechanism for Higher Education in Emergencies – Global Platform for Syrian Students (@GP4SYS) ou encore United Nations Entity for Gender Equality and the Empowerment of Women (@UNWomen).

Ces 2 jours ont prouvé que rien n’était impossible lorsque nous travaillons tous ensemble. Bienvenue dans le futur.

Source: Antivirus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *