Téléphoner au volant c'est interdit même à l'arrêt

Le conducteur d’un véhicule momentanément arrêté sur une voie de circulation pour une cause autre qu’un cas de force majeure et qui utilise son téléphone est en infraction. C’est ce qu’a jugé la Cour de cassation le 23 janvier 2018.

Source: Service Public

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *